Texte à méditer :  Unis comme au front   UNC

Archives
 -  Les manifestations
 5 décembre à Fontenay le Comte
 75e Congrès départemental de l'UNC de Vendée : Les valeurs patriotiques mises à l'honneur
 Assemblée Générale de l’UNC : le Colonel Allavène dit au revoir au Anciens Combattants
 Congrès nationale de la Baule : Baptême du feu pour Jean-Marie Bockel
 Cérémonie en mémoire de Norbert Martin, tombé au Tchad en 1970
 Exposition « En Algérie, il y a 50 ans. »
 Foyer logement
 Histoire du drapeau
 Hommage à Jean de Lattre
 Honneurs aux morts en Algérie
 Inauguration de la Maison du Combattant
 L'assemblée générale du 27 février
 La Légion d’Honneur pour l’Adjudant-chef Jégo
 La remise du Drapeau à Rocheservière : trois couleurs pour la liberté
 Le 5 décembre 2006 en Vendée
 Le 5 décembre : Une reconnaissance pour les combattants d’AFN
 Le Congrès d'Olonne sur Mer : un hommage au monde combattant
 Le départ du Colonel Allavène
 Le patriotisme s'invite à l'Assemblée Générale de l'Union Nationale des Combattants
 Les Herbiers 2002
 Les Soldats de France
  Les valeurs patriotiques à l'honneur en Vendée
 Luçon 2001
 L’Union Nationale des Anciens Combattants : solidarité et unité au programme de l’Assemblée Générale
 Maurice de La Pintière nous a quitté
 Michèle Alliot-Marie en Vendée
 Mouilleron en Pared : Cerémonie de Lattre
 Moutiers
 Remise de drapeau à Ste Cecile
 Remise drapeau SdF à Bournezeau
 Remise du drapeau Soldat de France à Luçon
 Remise du drapeau Soldats de France à Monsireigne
 Remise du drapeau Soldats de France à Saint-Philibert du Pont Charrault
 Remise du drapeau à la section de Mesnard la Barotière
 Solidarité, Mémoire et Patriotisme au congrès départemental UNC
 Traces de Guerre et civisme
 Treize-Septiers
 Un drapeau pour les Soldats de France d’Antigny
 Voeux 2009 du Président départemental
 « Unis comme au Front », la devise de l’UNC au centre du 90e anniversaire.

Les manifestations - Les valeurs patriotiques à l'honneur en Vendée

Année Verdun : Hommage au monde combattant

L'année Verdun , organisé par le conseil général de la Vendée, s'est achevée à Treizes-Septiers par une journée exceptionnelle qui a rassemblé 1319 drapeaux et 10 000 personnes, 400 bénévoles. La commune fut le temps d'une journée "la Capitale de la France".

Pari gagné pour Michel Leboeuf. Plus de 1300 drapeaux (même ceux de 14-18) qui sont venus de Vendée certes, mais aussi de la région, du Nord, de l'Est, du Sud, du Centre et bien sur de Verdun bref de toute la France. La journée a débuté par une prise d'arme exceptionnelle présidée par le Général de Corps d'Armée Bezacier, commandant la région militaire Terre Nord Ouest. Le Lieutenant-colonel Allavène, commandant des troupes, a passé en revue : la Musique de la région militaire, une compagnie d'élèves officiers de Saint Cyr, les troupes du CMFP de Fontenay le Comte et une délégation des sapeurs pompiers. Après les dépôts de gerbes et l'honneurs rendu aux morts des guerres, le bruit d'un canon de 75 attelé à six chevaux, a surpris le nombreux public. Le défilé des troupes suivi des 1 319 drapeaux du monde combattant est arrivé à l'entrée du chapiteau où se déroulait la suite de la journée.




   
   
   
   
   
   
Union du monde combattant autour du drapeau
Dans sons allocution, Michel Leboeuf rend un hommage appuyé à l'armée:" Nous sommes fier de notre armé, symbole de l'indépendancede notre pays", et aux portes drapeaux :" Dignes représentants de la France" et salut tous les mouvements d'anciens combattants rassemblés en cette journée "Unis comme au front". Il clame : "Le drapeau, symbole de la patrie, porte les valeurs de la France : sens du devoir,du civisme et du patriotisme". Le président de l'UNC évoque Verdun, la Tranchée des Baïonnettes où "aujourd'hui,le devoir de mémoire devient le devoir de l'histoire dans la vérité".


Philippe de Villiers ovationné
Après avoir remercié le préfet, les autorités militaires,civiles et religieuses et bien sur les anciens combattants, Philippe de Villiers évoque à son tour Verdun :" Verdun, c'est le 14-18 de la Vendée, 22 000 morts ou disparus vendéens. Verdun, c'est le sacrifice des hommes, des familles.Verdun, c'est la mémoire douloureuse qui devient mémoire glorieuse.Dans les plis du drapeau, il y a de la sueur, du sang et aussi de la gloire".Philippe de Villiers galvanise la salle évoquant la résistancedes français en toute occasion: " Cessons de transformer nos Arcs de Triomphe en arcs de la honte. Notre France est celle des poilus qui n'ont jamais cédé. Notre France est celle des torturés par les nazis qui ont résisté. Nous sommes les enfants de ceux qui ont accompli leur devoir pour le pays".
L'assistance, debout, a ovationné le Président du Conseil général de la Vendée pendant de longues minutes. Les larmes de l'émotion coulaient sur certains visages.
Un spectacle qui prend aux "tripes"
A l'issue du propos de Christian Decharrière, préfet de la Vendée,qui a rendu " Gloire aux soldats disparus", la tragédie musicale:"Clemenceau, la tranchée des Baïonnettes" mise en scène par Jacques Raveleau-Duparc, a captivé le chapiteau. Au départ avec la fleur aux fusils, succèdent la peur, les larmes des soldats, des mères, des fiancées. Le tout ponctué des bons mots de Clemenceauqui en toutes circonstances savaient toucher juste, mobiliser consoler, émouvoir,
Cette magnifique journée restera dans les annales de la Vendéequi a su rassembler dans le calme et la discipline 1319 drapeaux, 10 000 personnessur des valeurs patriotiques, sur le devoir de mémoire, et cela ce n'estpas donné à tout le monde.
 


Date de création : 25/09/2006 @ 16:40
Dernière modification : 29/01/2010 @ 16:04
Catégorie : Les manifestations
Page lue 1421 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.04 seconde