Texte à méditer :  Le soleil ne se couche jamais sur l'UNC   

Archives
 -  Les manifestations
 5 décembre à Fontenay le Comte
 75e Congrès départemental de l'UNC de Vendée : Les valeurs patriotiques mises à l'honneur
 Assemblée Générale de l’UNC : le Colonel Allavène dit au revoir au Anciens Combattants
 Congrès nationale de la Baule : Baptême du feu pour Jean-Marie Bockel
 Cérémonie en mémoire de Norbert Martin, tombé au Tchad en 1970
 Exposition « En Algérie, il y a 50 ans. »
 Foyer logement
 Histoire du drapeau
 Hommage à Jean de Lattre
 Honneurs aux morts en Algérie
 Inauguration de la Maison du Combattant
 L'assemblée générale du 27 février
 La Légion d’Honneur pour l’Adjudant-chef Jégo
 La remise du Drapeau à Rocheservière : trois couleurs pour la liberté
  Le 5 décembre 2006 en Vendée
 Le 5 décembre : Une reconnaissance pour les combattants d’AFN
 Le Congrès d'Olonne sur Mer : un hommage au monde combattant
 Le départ du Colonel Allavène
 Le patriotisme s'invite à l'Assemblée Générale de l'Union Nationale des Combattants
 Les Herbiers 2002
 Les Soldats de France
 Les valeurs patriotiques à l'honneur en Vendée
 Luçon 2001
 L’Union Nationale des Anciens Combattants : solidarité et unité au programme de l’Assemblée Générale
 Maurice de La Pintière nous a quitté
 Michèle Alliot-Marie en Vendée
 Mouilleron en Pared : Cerémonie de Lattre
 Moutiers
 Remise de drapeau à Ste Cecile
 Remise drapeau SdF à Bournezeau
 Remise du drapeau Soldat de France à Luçon
 Remise du drapeau Soldats de France à Monsireigne
 Remise du drapeau Soldats de France à Saint-Philibert du Pont Charrault
 Remise du drapeau à la section de Mesnard la Barotière
 Solidarité, Mémoire et Patriotisme au congrès départemental UNC
 Traces de Guerre et civisme
 Treize-Septiers
 Un drapeau pour les Soldats de France d’Antigny
 Voeux 2009 du Président départemental
 « Unis comme au Front », la devise de l’UNC au centre du 90e anniversaire.

Les manifestations - Le 5 décembre 2006 en Vendée

Cérémonie du 5 décembre à La Roche sur Yon

Le 5 décembre, c'est bien la journée qui honore, enfin, la troisième génération du feu ainsi que toutes les souffrances, celles des Pieds Noirs et des Harkis. C'est aussi une journée de concorde et de réconciliation nationale. Le préfet Christian Decharrière présidait la cérémonie à La Roche sur Yon et Alain Coulas, sous-préfet, à Fontenay le Comte.



Sous un crachin persistant, les cérémonies rendant hommage aux victimes de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc Tunisie ont mobilisé 90 drapeaux à la Roche sur Yon, le matin et 60, l'après midi à Fontenay le Comte. Un détachement en arme donnait une solennité aux cérémonies. Après la revue des troupes et les dépôts de gerbes aux monuments aux Morts, le message du Ministre délégué aux Anciens Combattants fut lu. A Fontenay le Comte, en présence du drapeau du 137ème RI, le Colonel Christian Allavène a remis la croix de chevalier dans l'ordre du Mérite au capitaine Jean-François Laurent.
Une date qui rassemble
 
Lors des allocutions qui suivirent, tous les intervenants ont rappelé les raisons de cette date du 5 décembre. Christian Decharrière explique :" Il fallait trouver une date officielle qui rassemble. Cette date est la reconnaissance des actions des Français en Algérie et donne un message d'exemple". Michel Leboeuf, président départemental de l'UNC, ajoute :" Cette date permet de nous souvenir de nos morts, de nos blessés et de tous les participants car nous avons tous une blessure au cœur qui ne cicatrisera jamais". Pour Armand Fort, président de l'UDAC, :" Le souvenir ne fait pas l'apologie de la guerre mais il devient le ciment entre les populations pour la paix et la tolérance". Il clame :" Le devoir de mémoire ne doit pas être galvaudé, ni récupéré". Michèle Peltan, conseillère général et représentant Philipe de Villiers glorifie :"Ces Français qui ont versé leur sang pour que l'Algérie reste terre de France ". Elle conclut son propos :" Cette journée est celle du recueillement et chacun peut être fier de ce qu'il a fait en Algérie; Il n'y a aucune repentance à envisager".
La France en instaurant le 5 décembre accepte d'assumer son histoire et d'intégrer dans la mémoire nationale, l'une de ses pages les plus dramatiques. C'est à ce prix que le pays pourra se réconcilier avec lui-même et que les cœurs et les esprits pourront être apaisés.
A Fontenay le Comte
 
 
Rappel du choix de la date du 5 décembre

Pour honorer les combattants d'Afrique du Nord, il fallait trouver une date incontestable et qui rassemble le monde combattant. La commission Favier, après différentes consultations a proposé au Président de la République la te de l'inauguration du monument dédié aux morts en Afrique dui Nord, quai Branly. Le 5 décembre est donc devenu la "DATE" qui rassemble militaires de carrière, appelés du contingent, rappelés, Harkis, supplétifs et Pieds Noirs qui ont tous fait leur devoir.


Date de création : 10/12/2006 @ 15:21
Dernière modification : 29/01/2010 @ 00:07
Catégorie : Les manifestations
Page lue 2614 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.06 seconde