Texte à méditer :  Unis comme au front   UNC

Archives
 -  Les manifestations
 5 décembre à Fontenay le Comte
 75e Congrès départemental de l'UNC de Vendée : Les valeurs patriotiques mises à l'honneur
 Assemblée Générale de l’UNC : le Colonel Allavène dit au revoir au Anciens Combattants
 Congrès nationale de la Baule : Baptême du feu pour Jean-Marie Bockel
 Cérémonie en mémoire de Norbert Martin, tombé au Tchad en 1970
 Exposition « En Algérie, il y a 50 ans. »
 Foyer logement
 Histoire du drapeau
  Hommage à Jean de Lattre
 Honneurs aux morts en Algérie
 Inauguration de la Maison du Combattant
 L'assemblée générale du 27 février
 La Légion d’Honneur pour l’Adjudant-chef Jégo
 La remise du Drapeau à Rocheservière : trois couleurs pour la liberté
 Le 5 décembre 2006 en Vendée
 Le 5 décembre : Une reconnaissance pour les combattants d’AFN
 Le Congrès d'Olonne sur Mer : un hommage au monde combattant
 Le départ du Colonel Allavène
 Le patriotisme s'invite à l'Assemblée Générale de l'Union Nationale des Combattants
 Les Herbiers 2002
 Les Soldats de France
 Les valeurs patriotiques à l'honneur en Vendée
 Luçon 2001
 L’Union Nationale des Anciens Combattants : solidarité et unité au programme de l’Assemblée Générale
 Maurice de La Pintière nous a quitté
 Michèle Alliot-Marie en Vendée
 Mouilleron en Pared : Cerémonie de Lattre
 Moutiers
 Remise de drapeau à Ste Cecile
 Remise drapeau SdF à Bournezeau
 Remise du drapeau Soldat de France à Luçon
 Remise du drapeau Soldats de France à Monsireigne
 Remise du drapeau Soldats de France à Saint-Philibert du Pont Charrault
 Remise du drapeau à la section de Mesnard la Barotière
 Solidarité, Mémoire et Patriotisme au congrès départemental UNC
 Traces de Guerre et civisme
 Treize-Septiers
 Un drapeau pour les Soldats de France d’Antigny
 Voeux 2009 du Président départemental
 « Unis comme au Front », la devise de l’UNC au centre du 90e anniversaire.

Les manifestations - Hommage à Jean de Lattre

Cérémonie du souvenir à Mouilleron en Pareds (Vendée) : Hommage à Jean de Lattre

Le 56e anniversaire de la mort du maréchal de Lattre de Tassigny a été commémoré dimanche 13 dernier en présence de plusieurs délégations militaires : La promotion "Lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny" (1984/1985) de l'Ecole Militaire InterArmes, l'Ecole Nationale des Sous-officiers d'Active de Saint Maixent, l' Ecole Supérieur et d'Application du génie, l'Ecole d'Application de l'Arme Blindée Cavalerie et 68 drapeaux des associations patriotiques.

Après le service religieux, les autorités ont procédé à un dépôt de gerbes sur les tombes du maréchal de Lattre de Tassigny, de son épouse et de leur fils Bernard. Lors des interventions le général de corps d’Armée André Sciard, ancien aide de camps du Maréchal, a déclaré : « La cérémonie anniversaire de la mort du Maréchal fait partie du devoir de mémoire. Elle permet de ne pas oublier et met à l’honneur ces jeunes, officiers et sous-officiers, qui prennent le relais au service de la France ». Il a rappelé la devise du Maréchal : Ne pas subir, Aimer, Oser
Un grand soldat
Jean de Lattre de Tassigny est né à Mouilleron-en-Pareds le 2 février 1889. Il est élève de Saint-Cyr de 1909 à 1911, dans la promotion « Mauritanie » dont il sort 4e. Il entre en 1911 à l'école de cavalerie de Saumur. Promu général de brigade le 23 mars 1939, il est chef d'état-major de la Ve armée. Le 1er janvier 1940 à la tête de la 14e Division d'Infanterie, il affronte la Wehrmacht à Rethel. Sa division résiste héroïquement, jusqu’à la Champagne et l’Yonne et conserve sa cohésion militaire lors de la débâcle. De juillet 1940 à septembre 1941, il est adjoint au général commandant la 13e région militaire à Clermont-Ferrand puis devient général de division, commandant des troupes de Tunisie jusqu'à la fin 1941.


Elève officier de l'EAG entourré les élèves sous officiers de l'ENSOA

Lorsque la zone libre est envahie par les allemands il refuse l'ordre de ne pas combattre. Il est arrêté et condamné à 10 ans de prison par le tribunal d'État le 9 janvier 1943. Il s'évade en1943 et rejoint Londres puis Alger où il arrive en décembre 1943 avec le rang de général d'armée. Il débarque en Provence le 16 août 1944 à la tête de la Première Armée française. Il remonte la vallée du Rhône, libère l’Alsace, et entre en Allemagne jusqu'au Danube. Il représente la France à la signature de l'armistice du 8 mai 1945 à Berlin au quartier général du Maréchal Joukov.

 
Les 68 drapeaux des associations patrotiques
Le Bâton du Maréchal porté par un élève officier
Les autorités rendent hommage au Maréchal
Sonnerie aux morts Le général Sciard s'adresse aux jeunes officiers et sous-officiers


Date de création : 13/01/2008 @ 18:15
Dernière modification : 29/01/2010 @ 15:58
Catégorie : Les manifestations
Page lue 5274 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.04 seconde